Actualités Business

Comment demander une augmentation de salaire ? Astuces

demander une augmentation de salaire
Écrit par Sébastien

Si la rémunération fait partie des éléments majeurs pour une satisfaction professionnelle, une augmentation de salaire est cependant une demande assez délicate. En effet, l’on ne sait pas toujours comment s’y prendre, comment va réagir l’interlocuteur ou quelle sera sa réponse.

Or, comme dit le célèbre dicton, « qui ne demande rien n’a rien ». Une revalorisation salariale ne pourra pas tomber du ciel. Il faudra bien savoir comment demander une augmentation de salaire pour en obtenir une. Voyons comment s’y prendre en 07 points.

01 – Faire des recherches sur le salaire moyen dans votre domaine

La première chose, et la plus importante, c’est connaître le salaire moyen qui correspond à votre poste. Vous devez effectuer un certain nombre de recherches à ce propos. Mais gardez à l’esprit que ceux qui détiennent une plus grande expérience, ou qui sont titulaires de diplômes plus élevés gagnent beaucoup plus. De plus, il faut tenir compte de votre zone géographique ou du coût de la vie dans votre région.

En effet, ce sont deux variables qui impactent directement sur les salaires. Par ailleurs, on n’oublie pas de prendre en considération la taille de l’entreprise qui vous embauche, et aussi sa situation financière. En outre, vous pouvez prendre un certain nombre de renseignements auprès des collaborateurs d’autres entreprises.

Ou tout simplement faire des recherches en ligne. Il y a des sites qui vous permettront d’avoir des informations sur les salaires moyens pour un poste déterminé.  Ainsi, vous aurez un chiffre sur la base de nombreuses rémunérations déclarées, pour permettre de fixer un cadre réaliste pendant la négociation.

02 – Trouver le moment idéal pour une augmentation de salaire

gérer son temps

Au sein d’une entreprise, il existe des moments clés de son existence pour faire une demande d’augmentation de salaire. Il y en a qui le sont plus que d’autres, c’est le cas notamment :

Suite à une promotion professionnelle

Bénéficier d’une promotion conduit immédiatement à une revalorisation salariale. En effet, un changement de poste ou une évolution, représente le moment clé pour la négociation d’une augmentation. Une charge de travail en supplément mérite le plus souvent un nouveau salaire. Il s’agit donc d’un moment idéal pour entamer une négociation pour autre chose qu’un nouveau titre pour de nouvelles responsabilités.

Pendant l’entretien annuel d’évaluation

A noter que ce rendez-vous avec le manager est l’occasion d’effectuer le bilan de l’année écoulée. De même, c’est le moment de mettre en lumière vos attentes, vos envies et ce que l’entreprise prévoit pour vous.

Pendant l’entretien annuel, au moment d’évoquer les projets à venir, c’est pour vous l’occasion idéale de motiver votre argument d’augmentation de salaire auprès de votre manager. Par contre, certains pensent qu’il n’est pas conseillé de connecter l’entretien d’évaluation annuel à une demande d’augmentation salariale.

En effet, il arrive souvent que certains collaborateurs jaugent l’entretien à l’aune de la réponse du manager sur la question. Dans ce cas, si la réponse est négative, ils pourront considérer que l’entretien s’est mal passé.

Ce qui pourra complètement dénaturer l’objectif principal de l’entrevue. Ceci étant, il convient de fixer un rendez-vous spécial avec le manager. En outre, dans les faits avant de faire un choix, vous devez tenir compte de la culture de l’entreprise et de votre métier.

Si celle-ci autorise une négociation d’augmentation de salaire pendant l’entretien annuel, vous n’aurez donc pas à vous opposer à cette norme. On recommande de ne faire cette demande qu’une fois par an, même si ce n’est pas une règle immuable. Pour ceux qui sont moins à l’aise à l’oral, il est possible de faire une demande via une lettre écrite à votre manager.

En dehors de l’entretien annuel

Il est possible de demander une revalorisation salariale à n’importe quel moment autre que celui de l’entretien annuel. En effet, vous avez terminé une formation qualifiante ou diplômante pendant laquelle, vous avez gagné en efficacité, et vous portez maintenant plus de responsabilités.

Il peut également arriver qu’on vous mette sur un nouveau projet, ou que vous bénéficiez d’une nouvelle promotion. Dans ce cas, cette vague positive doit être l’occasion idéale pour fixer un rendez-vous avec votre manager et poser le sujet de l’augmentation de votre rémunération.

Il est question ici de prouver la plus-value de votre contribution au sein de l’entreprise. Ceci aussi bien du point de vue quantitatif, que qualitatif. Par ailleurs, vous devez démontrer que cette augmentation de salaire, vous la méritez réellement, même si votre évaluation annuelle est passée.

De plus, pour bien savoir comment demander une augmentation de salaire à son patron, vous devez travailler sur les messages à faire passer et vos arguments. En effet, vous devez faire un discours clair et précis.

03 – Préparer minutieusement son entretien et ses arguments

métier en ligne

Pour négocier au mieux votre l’augmentation de votre rémunération, vous devez déterminer nettement en amont comment représente la valeur ajoutée au sein de l’entreprise. Combien devez-vous recevoir pour votre profil ? Votre départ pourrait avoir quel impact ou le fait de laisser votre poste vacant ? C’est quoi votre réelle contribution aux résultats de l’organisation ?

Vous comprenez donc qu’il faille effectuer un travail de réflexion important pour donner une valeur financière à vos compétences. Ce qui vous permettra de déterminer la somme d’argent que vous aurez à négocier. Si après mûre réflexion, vous constatez que votre salaire actuel ne correspond pas à vos compétences, le travail que vous fournissez et votre fonction, dans ce cas, n’hésitez pas à faire une demande d’augmentation de salaire. Ceci étant, comment préparer votre entretien ? Quels seront les arguments à présenter à votre manager pour être assez convaincant ?

Tout d’abord, commencer à établir une liste de vos différentes compétences et des responsabilités actuelles liées à votre fonction. Il peut arriver que votre négociation ait lieu avant votre négociation annuelle. Ainsi, vous pourrez faire le point sur l’année écoulée et aussi les résultats (positifs) obtenus à vos objectifs. En effet, si vous voulez convaincre votre interlocuteur, il faut apporter des arguments concrets.

Ensuite, il faut produire un bilan sur tout ce que vous avez apporté au sein de l’entreprise depuis votre arrivée. A noter que le principal objectif ici, c’est de faire comprendre à votre patron que votre contribution a été d’une grande utilité tout au long de ces années. Il s’agit donc d’une manière de mieux justifier votre demande d’augmentation de salaire.

04 – Définir le bon montant à négocier pour son salaire

Avant de vous lancer dans une quelconque négociation, attelez-vous à trouver des informations sur votre valeur dans le monde de l’emploi. A noter que si le salaire dépend de votre profil, autrement dit : votre formation initiale, vos années d’expérience et vos responsabilités liées à votre poste. Il en va de même de vos performances individuelles au sein de l’entreprise. De même, cela se corrèle aux salaires qu’on propose dans votre secteur, voire à ceux de vos collaborateurs directs.

De ce fait, cherchez des renseignements sur une éventuelle grille salariale interne de votre entreprise. Par ailleurs, n’oubliez pas de vous référer aux études de rémunérations que publient les cabinets de recrutement. En outre, il est important de noter qu’annoncer une fourchette salariale escomptée est nettement mieux que poser un montant fixe pendant les négociations.

Poser une négociation salariale, n’est en rien un exercice simple. Ce n’est pas juste une simple prime sur les résultats annuels, encore moins un bonus qu’on offre en guise récompense d’une réalisation ponctuelle. On parle ici d’une augmentation de salaire qui aura un impact définitif sur votre rémunération. Dans ce cas, vous devez être assez précis et convaincant.

05 – Mettre en avant ses implications au sein de l’entreprise

Il existe plusieurs arguments moins tangibles que vous pouvez utiliser pour appuyer votre argumentaire dans la demande de votre revalorisation salariale. Au sein d’une entreprise, seuls des résultats ne suffisent pas.

A noter que le savoir-être est l’une des compétences particulières très appréciée et valorisée. Ainsi, vous pouvez mettre en lumière les forces que reflètent votre personnalité. C’est le cas notamment lorsque :

  • Vous avez une âme de leader ;
  • Les vos collaborateurs vous respectent et respectent votre travail ;
  • Vous pouvez facilement fédérer, mener un groupe et accroître les performances.

Vous avez également la possibilité de mentionner vos heures supplémentaires. Mais ne l’oubliez pas, toujours avec tact. Cette liste n’est pas exhaustive, c’est à vous de déterminer vos différents atouts.

En effet, les compétences transversales et comportementales peuvent efficacement faire la différence. Elles en disent long sur l’investissement personnel de l’employé. Si nécessaire, vous pouvez témoigner de l’affection que vous portez à l’entreprise.

Gardez à l’esprit qu’il n’est pas question de justifier votre négociation par de la flatterie. Vous devez amener votre interlocuteur à comprendre que vous êtes impliqué et très attaché à l’entreprise. Il est également possible de mentionner votre ancienneté.

Si vous avez au compteur plusieurs années d’exercice dans l’entreprise, cela vous permettra de souligner votre engagement et votre fidélité. En outre, vous pourrez notifier votre souhait de continuer à la contribution du succès de l’organisation, et d’y évoluer.

06 – Organiser son discours en amont et être explicite

négocier son salaire

Dans cette partie, il n’est aucunement question de commencer à faire une improvisation dans la démarche. Vous devez préparer vos propos et votre mental. De plus, il faut bien connaître votre entreprise, sa réalité financière et savoir si réellement c’est légitime de faire une demande d’augmentation de salaire.

Lorsque les conditions sont réunies regroupez tous les arguments qui sont en votre faveur. Pensez à sortir des chiffres précis à présenter pour mieux étayer vos propos. Ensuite, vous structurez ceux-ci par écrit, entrainez-vous en répétant encore et encore. D’un autre côté, il convient à la personne qui veut bénéficier d’une augmentation de faire la demande et de donner un chiffre.

C’est dans ce sens que vous pourrez quitter de l’implicite pour vous retrouver dans l’explicite. Il importe de noter qu’une demande courtoise et chiffrée, ne garantit en rien l’obtention d’un gain de cause. En revanche, cela agira en votre faveur comme un sésame. Ce qui ouvre une discussion qui se base sur le futur, plutôt que de s’attarder sur une situation liée au passé.

Ainsi, cela offre la possibilité à votre manager, qui n’est en aucun cas obligé de se justifier, d’aller vers une discussion constructive. Vous comprendre donc qu’il ne s’agit d’une question de timidité, mais une sorte de libération de la parole de façon plus large. Le tout dans un objectif commun.

07 – Demander toujours plus que ce l’on désire

Eh bien, c’est ainsi que le jeu se passe. Sachez que votre patron négociera très probablement en dessous de votre demande d’augmentation de salaire. Lancez-vous donc dans la négociation en gardant à l’esprit une chose simple : à vous d’être diplomate et de faire preuve de flexibilité quoi qu’il en soit. Dans ce cas, autant bien se préparer en amont. Le plus souvent les employeurs donnent le contrepied à 50 % de ce que le salarié demande.

Ceci étant, si vous voulez avoir une augmentation de 400 euros net mensuels, demandez-en 500 ou 600 euros. Si votre requête paraît quelque peu déplacée, vous devez faire preuve de bon sens. En effet, il n’est pas question non plus que vous soyez une personne déraisonnable.

Bonus : pièges à éviter lors de la demande d’une augmentation de salaire

En plus d’appliquer les conseils bienveillants suscités, il y a certains pièges à éviter.

Avoir une attitude négative en cas de refus

Il est primordial de garder une bonne maîtrise de ses émotions. Ce qui signifie que vous ne devez pas réagir sur le coup. En effet, il faut laisser un peu de temps passer. A noter que le fait de publiciser sa déception ne pourra jamais servir votre cause.

Demander une augmentation de salaire trop souvent

Si cette démarche peut être stressante pour certains, elle l’est moins pour d’autres. Or au travail comme dans la vie, trop souvent, c’est comme pas assez.

A propos de l'auteur

Sébastien

Ajouter un commentaire