Actualités

L’acte controversé du leader de la Fédération espagnole lors d’un baiser avec Jenni Hermoso suscite un débat

jennifer-hermoso-luis-rubiales avant le baisé
Écrit par Dorian

Suite à l’éclatante victoire de l’Espagne lors de la finale de la Coupe du monde féminine contre l’Angleterre (1-0) le dimanche 20 août, Luis Rubiales, principal représentant de la Fédération espagnole de football, a fait un geste inattendu envers Jenni Hermoso. L’événement est largement commenté sur le web.

Jenni Hermoso, figure emblématique de l’équipe nationale, a été surprise par un baiser de Luis Rubiales, le président de la Fédération, lors de cette journée mémorable.

Le baiser avec Jenni Hermoso suscite un débat

Jenni Hermoso pendant le match crédits Photo : AFP

Lors de la célébration de la victoire espagnole face à l’Angleterre, Luis Rubiales, à la tête de la Fédération royale espagnole de football, a capturé l’attention en embrassant Jenni Hermoso, provoquant une série de réactions en ligne.

La joueuse vedette, portant le numéro 10, a publiquement commenté la situation sur un live Instagram, affirmant : « ça ne m’a pas plu, hein ! », et ajoutant dans une déclaration officielle : « Le président et moi, nous avons une excellente relation. Son comportement avec nous toutes a été parfait et c’était un geste naturel d’affection et de gratitude. »

Toutefois, des séquences, largement diffusées par les médias espagnols, où l’on voit clairement Rubiales donner ce baiser, ont bouleversé de nombreux internautes.

Une initiative maladroite dans un climat déjà tendu « C’était une réaction purement spontanée. Ils entretiennent en réalité une relation amicale », a commenté une source interne à la fédération. Des médias ont initialement évoqué une ressemblance avec le célèbre baiser du gardien Iker Casillas à la journaliste Sara Carbonero, après le triomphe de l’Espagne en 2010.

Cet incident survient dans une période sensible pour la sélection espagnole, où les joueuses ont exprimé des réserves quant aux méthodes perçues comme « dominatrices » de l’entraîneur Jorge Vilda.

Luis Rubiales, président de la Fédération depuis 2018, avait été pointé du doigt en 2022 pour des accusations liées à des festivités financées par les caisses de la fédération.


Baiser volé et agression sexuelle : une ligne floue ?

Le débat sur ce qui constitue une agression sexuelle s’est intensifié ces dernières années. Parmi les sujets de discorde figure la question : un baiser volé est-il considéré comme une agression ? Dans un monde en constante évolution où les discussions sur le consentement sont de plus en plus prédominantes, il est crucial de s’informer et de comprendre les nuances.

Qu’est-ce qu’un baiser volé ?

Un « baiser volé » se réfère généralement à un baiser inattendu, non sollicité, souvent impulsif. Historiquement, de nombreux films et œuvres littéraires l’ont dépeint comme un acte romantique, voire audacieux. Cependant, le contexte culturel et social a changé, et ce qui était autrefois perçu comme un simple geste peut aujourd’hui être vu sous un jour très différent.

L’importance du consentement

Le consentement est défini comme une permission explicite et volontaire d’engager une activité sexuelle. Sans le consentement des deux parties, toute forme d’activité sexuelle peut être considérée comme une agression. Alors, où se situe le baiser volé dans ce contexte ? Certains pourraient soutenir qu’un baiser sans consentement est, de fait, une violation des limites personnelles. D’autres pourraient voir cela comme un malentendu ou une action impulsée par l’émotion.

Les lois en place

La législation diffère d’un pays à l’autre, mais beaucoup ont commencé à reconnaître l’importance du consentement dans les relations intimes. Dans certains pays, un baiser non désiré peut être qualifié d’agression sexuelle, tandis que d’autres n’ont pas encore intégré cette perspective dans leur cadre légal.

La perception sociale

Alors que la loi joue un rôle crucial dans la définition de ce qui est acceptable ou non, la perception sociale est tout aussi importante. La culture, l’éducation, et les médias influencent grandement notre vision des choses. De nombreuses victimes d’un baiser non désiré peuvent se sentir violées ou mal à l’aise, même si la loi ne qualifie pas cet acte d’agression.

La question de savoir si un baiser volé est ou non une agression sexuelle est complexe. Alors que la société continue d’évoluer et de reconnaître l’importance du consentement, il est essentiel de rester informé et ouvert à la discussion.

Nous vous invitons à réfléchir et à vous poser la question : comment percevez-vous le baiser volé dans le contexte actuel de sensibilisation à l’agression sexuelle ?

A propos de l'auteur

Dorian

Laisser un commentaire